NATRUE : une certification cosmétique centrée sur les ingrédients

Nouvel exposant en 2017, L’association NATRUE fêtera ses 10 ans à Natexpo. Composée de membres du groupe « cosmétiques naturels » du BDIH Allemagne (la fédération de marques pharmaceutiques et d’industries du domaine de la santé, de la diététique et des produits d’hygiène), NATRUE est née de la volonté de rendre plus claire pour les consommateurs la composition des produits labellisés.

Le 15 Février 2016, l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO), a officiellement publié la première partie d’une directive en deux parties, couvrant définitions et critères techniques pour les ingrédients et les produits cosmétiques naturels et biologiques; cette Partie 1 (ISO 16128-1: 2016) s’attache aux définitions des ingrédients. Suivant cette norme, les ingrédients issus d’OGM et/ou d’origine pétrochimique sont acceptables pour les cosmétiques naturels et biologiques. Non seulement ces ingrédients sont exclus de la norme NATRUE, mais ils sont en décalage total avec les préoccupations des consommateurs. D’après la norme ISO 16128-1: 2016, le consommateur, à moins d’être familier de la liste INCI d’un produit, ne peut absolument pas savoir si les ingrédients sont, ou ne sont pas, d’origine naturelle.

NATRUE estime que le consommateur a le droit fondamental de prendre une décision d’achat conscient et éclairée, sur la base d’une information transparente. Devant le manque d’uniformisation entre les labels, et ce depuis plusieurs années, le label NATRUE est né en 2008. Aujourd’hui, plus de 4.700 produits sont certifiés NATRUE, partout dans le monde.

LES NIVEAUX DE CERTIFICATION

Il existe trois niveaux de certification NATRUE distincts :

  • Le niveau « Cosmétiques naturels » : Ce niveau constitue la base du Label NATRUE: il définit quels sont les ingrédients autorisés et comment ils peuvent être transformés. Les produits des deux autres niveaux doivent remplir les critères de ce premier niveau. En fonction du type de produit, un seuil minimal d’ingrédients naturels et un seuil maximal de substances transformées d’origine naturelle doivent être respectés. De nombreux produits certifiés à ce niveau contiennent des ingrédients biologiques, ce qui n’est pas une exigence mais un choix de la société.
  • Le niveau « Cosmétiques naturels en partie biologiques » : Toutes les conditions susmentionnées s’appliquent mais au moins 70% des ingrédients naturels (ou ingrédients transformés d’origine naturelle le cas échéant) doivent provenir de production biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée. Par rapport au premier niveau, NATRUE exige une teneur minimale en ingrédients plus élevée et une teneur maximale en ingrédients transformés d’origine naturelle plus réduite.
  • Le niveau « Cosmétiques biologiques » : Les deux conditions susmentionnées s’appliquent avec au moins 95% d’ingrédients naturels (ou ingrédients transformés d’origine naturelle le cas échéant) issus de culture biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée. Par rapport au deuxième niveau, NATRUE exige une teneur minimale en ingrédients naturels encore plus élevée et une teneur maximale en ingrédients transformés d’origine naturelle encore plus réduite.

NATRUE, UNE CERTIFICATION DANS UNE CLASSE À PART

Afin de s’assurer de l’engagement des marques dans le processus de certification, NATRUE impose aux entreprises que 75% des produits d’une série répondent aux exigences de la norme afin de pouvoir certifier un produit. Ceci assure au consommateur que l’entreprise ne s’appuie pas sur un seul produit naturel pour communiquer sur l’ensemble de sa gamme en laissant croire qu’elle est certifiée.

Dans son principe de certification, NATRUE traite également la question de l’eau dans les cosmétiques bio. En effet, l’eau n’étant pas cultivée elle ne peut pas être biologique. Une surestimation significative de la part naturelle et biologique des ingrédients est ainsi possible si les hydrolats (eaux florales) sont inclus dans le calcul de la teneur, sans prendre en compte l’effet de dilution. Par principe, NATRUE ne prend pas l’eau comme un ingrédient naturel. Cela évite que le pourcentage d’ingrédients naturels soit simplement augmenté par l’ajout de plus d’eau (un pourcentage « dilué»). Afin de refléter le vrai contenu en matériaux naturels du produit fini, seule la part végétale à l’eau florale doit être inclue dans le calcul, suivant les mêmes principes que pour les autres extraits végétaux.

NATRUE est une Association Internationale Sans But Lucratif qui dispose d’un secrétariat permanent, ainsi qu’un comité scientifique indépendant.

Retrouvez le stand NATRUE sur le salon Natexpo 2017.

Biofil