Nos vies toujours plus virtuelles – désormais 1/3 des individus préfèrent être sur leur smartphone plutôt que de parler ou passer du temps avec les gens qui comptent pour eux[1]– nous forcent à trouver de nouvelles sensations et des sensorialités accrues, pour mieux s’ancrer, se poser et redécouvrir le réel.

A l’ère de la réalité augmentée et de l’intelligence artificielle, ressentir s’érige comme un essentiel de la consommation contemporaine.
Désormais 10,5% des consommateurs dépensent pour vivre une expérience et avoir de l’amusement[2]. Et particulièrement les Millennials (génération Z et Y, entre 18 et 35 ans), pour qui ce besoin de jeu et de sensation est vital.

L’émotionnel et l’expérience sont d’ailleurs devenus des axes clés pour le secteur du luxe : « Un achat de luxe doit fournir à la génération Millennial une véritable décharge émotionnelle. » Vogue, 2018

Aussi la naturalité devient source d’expérience, et même de performance.
Car en plus de l’item santé, la sensorialité procurée par un cosmétique ou un aliment est un must de satisfaction client.

Les marques redoublent d’inventivité pour innover. Les goûts s’hybrident. Les rituels et recettes de cuisine sont réinventés. Les textures se mixent et se réinterprètent, changent au contact de l’eau, de la peau, éclatent en bouche pour libérer leur pleine puissance.

La naturalité augmentée = La performance de sensorialité.

LA PREUVE EN PRODUITS

Food :

  • Belgian Thins Florentine, le chocolat à casser, par Belvas SAS
  • Hot Chocolate Drops, gouttes de chocolat bio au sucre de fleur de coco à faire fondre dans le lait chaud, par Belvas SAS
  • Fraises biologiques entières lyophilisées grâce à une innovation technique, par Biercors 

Cosmétiques :

  • Huile soin sous la douche Nectar Doré, avec texture en deux temps huile-puis-lait, par Centifolia 
  • Dentifrice en poudre, parSDEBEcodis

 

[1] Etude monde Phone-Life Balance, par Motorola fin 2017

[2] Barclaycard, 2017

Mentions légales et données personnelles