Les habitudes de consommation ont été fortement impactées par la pandémie. La situation a profité à certains secteurs comme celui de la cosmétique solide… 

Le marché de l’hygiène-beauté n’a pas été épargné, avec un recul de -22,4% par rapport à 2019 à l’occasion du premier confinement et -2,6% à l’occasion du deuxième confinement tous circuits de distribution confondus[1].

Ce secteur n’était en effet plus porté par les circuits spécialisés, tous contraints à la fermeture. En parallèle, on observe de la part des consommateurs un retour à l’essentiel, délaissant les produits à forte valeur ajoutée comme le maquillage et les parfums. Contexte sanitaire oblige, les savons eux, se sont très bien vendus.

savons solides

Le marché de l’hygiène-beauté a également reculé dans les réseaux spécialisés bio en 2021 par rapport à l’année précédente.  
Le secteur de la cosmétique solide a néanmoins tiré son épingle du jeu, avec une croissance de toutes les formes solides du rayon hygiène : + 3 points de part de marché en 2 ans (2019-2021). Les shampooings solides ont gagné à eux seuls 2,3 points de part de marché vs. 2019, atteignant 21,3 pts de PDM. Les déodorants (stick, poudre ou solide) ont acquis 2,1 pts de PDM en 2021 versus 2019. Les différentes formes de dentifrice (solide, poudre, pastilles) ont progressé de 1,7 pt de 2019 à 2021.[2]

13,4 millions de Français ont ainsi acheté des cosmétiques solides en 2020, soit plus d’un quart des adultes. Selon une étude OpinionWay pour Alkemics, 43 % des Français trouvent que les produits d’hygiène-beauté sont généralement trop emballés[3]. Et il est vrai que l’impact de la salle de bain en termes de flacons est considérable : selon la société belge Wash Wash Cousin®, une famille de 4 personnes consomme en moyenne par an 30 bouteilles de shampooings, 30 bouteilles de gels douche, 30 tubes de dentifrices et 30 déodorants. C’est pourquoi les consommateurs sensibles à une consommation durable se tournent par conviction vers les versions solides aux nombreux avantages : zéro déchet, praticité, gain économique…

Des recettes ancestrales aux formulations innovantes

Si le savon solide ne date pas d’hier avec les emblématiques savons de Marseille ou d’Alep, les fabricants s’attachent à développer des formules variées et qualitatives. Forme, senteur, abondance de la mousse… Chaque consommateur trouve les qualités qu’il recherche grâce à une offre qui ne cesse de s’étoffer.

Le shampooing solide, plus récent, acquiert sa légitimité. S’il a laissé sceptiques nombre de personnes à ses débuts, la multiplication de l’offre et de l’expérience consommateur a fait évoluer positivement son acceptation au sein des foyers.

Quant aux dentifrices solides, ils émergent sous différentes formes : pastilles, poudre, stick solide…

Un côté ludique et innovant qui séduit de plus en plus.

dentifrice solide

Les avantages des cosmétiques solides

Les cosmétiques solides cumulent plusieurs avantages indéniables :

  • Plus concentrés, sans eau, ils sont efficaces ;
  • Répondant aux motivations écologiques des consommateurs, ils suppriment le déchet : plus de flacon à jeter !
  • Autre point important, le facteur économique – un shampooing solide remplace ainsi environ trois flacons de shampooing liquide ;
  • Ils sont pratiques pour voyager – pas de problème en avion avec la limitation des produits liquides ;
  • Leur formule est naturelle – sans eau, plus besoin de conservateurs !
  • Leur concept minimaliste – un seul produit peut bien souvent servir à plusieurs utilisations, ça dégage le tiroir de la salle de bain et la trousse de toilette !

Des marques engagées pour la planète

Pionnière dans le secteur du solide, la société Lamazuna réduit les déchets de la maison depuis 2010 en proposant des alternatives zéro déchet ainsi que des accessoires futés. Tous les types de cheveux ont leur shampooing solide : gras, secs, colorés, cuir chevelu sensible… Savons, pains de rasage, déodorants, beurre de karité, soins démaquillants, complètent la gamme.

The Green Emporium est la dernière création de Laetitia Van de Walle, fondatrice de Lamazuna. Ses shampooings solides nouvelle version sont ainsi disponibles en exclusivité pour les grandes et moyennes surfaces. Limiter au maximum les déchets plastiques qui asphyxient les océans, tel est son combat ! The Green Emporium s’est engagé dans cette perspective avec Surfrider Foundation Europe.

Comme Avant, c’est l’histoire d’un couple qui recherche des produits écologiques à la naissance de leur enfant, s’intéressant à la composition des savons, entre autres. De fil en aiguille, l’entreprise familiale se développe pour proposer plusieurs déclinaisons de savons, un déodorant en poudre, une crème solide, un démaquillant solide, de la lessive, de la poudre lave-vaisselle… ainsi que des accessoires en coton. Leur offre s’est dernièrement enrichie de vêtements en lin et coton.

Endro signifie «nature», «environnement» en breton. Pour les deux fondateurs Marion et Boris, originaires de Lannion dans les Côtes d’Armor, ce mot prend tout son sens. Avec à l’origine 4 types de déodorants artisanaux, la marque s’est rapidement développée grâce au succès de sa campagne Ulule. Aujourd’hui, la gamme comprend, en plus des déodorants, des shampooings solides, des dentifrices en pâte, des crèmes visage ou corps, etc. Le petit pot en verre avec la spatule en bois est désormais sa marque de fabrique !

Spécialiste du savon saponifié à froid depuis 2009, Gaiia décline le savon sous toutes ses formes : savons surgras, savon de Marseille (à base d’olive, olive coco ou olive coco et chanvre), savon d’Alep, savon pour bébé, savon surgras à l’action antivirale, etc. Dentifrices et shampoings solides font aussi partie de sa gamme.

Les poudres d’ingrédients végétaux conditionnées dans de jolies boites en carton recyclé de la société Powder embellissent les cheveux tout naturellement. Inspirées des traditions ayurvédiques, ces poudres sont disponibles soit pures (guimauve, henné neutre, rhassoul du Maroc, argile verte, neem, sidr…), soit déjà mélangées pour offrir le meilleur des masques capillaires (réparateur, sublimateur, détox, « no poo »). Les poudres pures ont plusieurs utilisations (shampooing sec, masque pour la peau, etc.). Pour chacune, le site propose des recettes adaptées.

Valoriser les coquilles d’huîtres blanches récoltées le long du littoral breton, voilà la belle idée de Perlucine qui en a fait des cosmétiques séduisants. La coquille d’huître, riche en oligo-éléments et sels minéraux, reminéralise la peau et les cheveux. Douche, shampooing, déodorant, nettoyant visage… Les produits sous forme de poudre sont à mélanger avec un peu d’eau. Sa poudre de shampooing a reçu le Trophée d’Argent Natexpo 2021.

Wash Wash Cousin®, entreprise belge dynamique, estime que le temps de l’action est venu. Avec ses produits solides pour le visage, le corps ou les cheveux, la société œuvre pour le zéro déchet à la maison et cherche à rendre ses produits accessibles au plus grand nombre. Plaisir, praticité, efficacité sont ses leitmotivs.

savon solide

Les accessoires futés

Pour accompagner le consommateur dans sa transition zéro déchet, Lamazuna développe des accessoires pratiques et adaptés. L’incroyable organisateur de Lamazuna garde les cosmétiques solides au sec tout en les différenciant. Grâce à ses grilles illustrées bifaces, on reconnait en effet son produit pour cheveux, corps ou visage. Plus de risque de se tromper ! Simple d’utilisation, il s’empile, se pose, ou se suspend. Eco-conçu, il est garanti à vie.

J’aime mes dents a gagné le Trophée Argent Natexpo 2021 dans la catégorie Produits et services pour la maison et la personne avec son Porte-savon aimanté permettant de garder son produit solide bien au sec dans la douche en l’accrochant sur une paroi avec une ventouse. Il contribue à maximiser la durée de vie des savons et shampooings solides. Un accessoire qui devient vite un incontournable !

Natexpo accueille ces marques engagées depuis leur création dans la réduction des déchets lors de sa prochaine édition, du 18 au 20 septembre 2022 à Eurexpo Lyon.

 

[1] Source : Ecommercemag.fr : « Le secteur de l’hygiène-beauté porté par l’e-commerce en France », https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/barometre-etude-2168/Breves/secteur-hygiene-beaute-porte-e-commerce-France-359522.htm

[2] Sources : Agence BIO, BioAnalytics, INC, biolineaires.com : « Regards d’experts : les solides consolident leur position au rayon hygiène en magasin bio », par Bernard Ollié, Good, mars 2022

[3] Source : LSA: « Hygiène-Beauté : objectif zéro déchet » https://www.lsa-conso.fr/hygiene-beaute-objectif-zero-dechet,383063