Connaissant depuis quelques années une croissance à deux chiffres, le marché de produits vegan (+24%, 380 millions d’euros en 2018, dans les GMS françaises, selon Xerfi) a mis du temps à percer en France, à contrario de l’Angleterre où la Vegan Society a pris ses quartiers dès 1945 ou d’autres pays d’Europe plus vegan-friendly. Aujourd’hui la tendance gagne du terrain et s’affiche plus lisiblement sur les rayons grâce aux différents labels.

Certes encore mineur sur le marché en terme économique, encore loin derrière le marché de la bio mais désormais équivalent à celui du sans gluten, ce mouvement vegan se nourrit d’une prise de conscience grandissante des consommateurs. A la fois sur l’importance de la qualité de ce que nous ingérons, passant par la remise en question d’un certain nombre de diktats marketing longtemps martelés (comme l’importance du lait de vache ou de la viande bovine), sur le refus de faire souffrir des animaux pour se nourrir et sur l’impact écologique de l’élevage. Les scandales sanitaires ont sans aucun doute alimenté ce courant nutritionnel.

Soucieux d’offrir une belle visibilité à ce mouvement, Natexpo 2019 propose plusieurs voies pour découvrir les produits et nouveautés de ce secteur en plein développement en France et à l’international : un parcours thématique vegan rassemblant plus de 200 exposants, des mini-conférences, des ateliers cuisine à thème…

Le véganisme fait des émules et le fait savoir avec talent !

Des produits alimentaires innovants présentés à Natexpo

L’épicerie salée vegan innove

Les tartines Spécial matin douceur du Pain des fleurs (Ekibio), déjà toastées, combinent craquant, richesse de goût et valeur nutritionnelle. Fabriquées à partir de farines de riz demi-complète, de mais, de souchet, elles sont sans sucres ajoutés, ni matières grasses ni allergènes.

 

Les Croq’Avoine de Pur Aliment (Pural), sans gluten, sont riches en fibres et protéines, tout en étant légers et croustillants !

 

 

 

Pour Babelicot, il est possible de cuisiner les surplus de production des maraîchers – pas de gaspillage ! –  afin d’obtenir des produits originaux et savoureux. Ainsi, le chutney de tomates vertes (les tomates d’hiver qui ne peuvent pas mûrir) est relevé par un savant mélange d’épices fait maison.

Dans la catégorie Produits d’Epicerie des Trophées Natexpo, l’incroyable Ketchup Quintesens de Biofuture a remporté le trophée d’Or. Formulé en Provence à base de tomates de Marande, carottes et betteraves, il renferme 3 fois moins de sucre que le ketchup classique. Du bon, du bio, de l’authentique !

 

Des tartinades végétales, sans lactose, gluten, soja…, aux quatre recettes différentes, ce sont les créations du belge Future Foods. A base de noix de cajou, d’amandes et d’ingrédients naturels, elles se déclinent en formules naturelle, jaune (mangue-chili), verte (concombre ciboulette) ou mauve (canneberge, cannelle, anis étoilé) !

Pour les amateurs de saveurs carnées qui cherchent à adapter leur régime alimentaire, le canard Vegan de l’allemand Lord of Tofu remplacera avantageusement le canard pour les soirées de fêtes. Epicé, d’une consistance et d’un goût équivalents à la viande, il a tout bon !

 

Côté sauce, le belge Lima propose une sauce soja fumée au bois de cerisier japonais. Quant à la mayo’Vegan d’Accent bio, elle est élaborée à base de farine de riz.

 

 

Des huiles végétales inventives

Pour apporter du DHA (acide docosahexaénoïque) dans un produit vegan, le groupe Emile Noël a développé une huile associant huile de colza désodorisée bio, huile de tournesol oléique désodorisée bio et de l’huile d’algues (huile extraite de la microalgue Schizochytrium sp.), huile de tournesol oléique désodorisée, extrait riche en tocophérols (E306). 

S’utilisant à froid ou à chaud, l’huile olive-coco de l’Huilerie Vigean associe 70% d’olive et 30% de coco. Associant une huile solide et une huile liquide, elle ne présente pas de déphasage.

 

 

Le snacking vegan réinvente l’apéritif !

Des chips riches en protéines, fabriquées sans huile ni friture, voilà l’innovation d’Airchips Nutrition. Vegan, sans gluten, sans allergènes, elles associent le pois jaune et le tournesol. Une belle innovation dans le monde du snacking sain !

 

Les snacks de pois cassés soufflés vegan de Bean You sont 60% moins gras que leurs homologues à base de cacahuète. Carotte, cumin et graines de chanvre complètent la recette. La pâtisserie des Flandres a développé des savoureuses gaufrettes aux graines de courge et pavot grillé – une alternative apéritive originale.

Toujours pour grignoter plus sain, Beendhi a lancé les sablés aux pois chiches, sésame et graines de courge, aux parfums d’Orient. Sans gluten, 4 fois moins salés que les biscuits apéritifs traditionnels, ils apportent un goût nouveau ! Ils existent en recette vrac 5kg.

 

La nouvelle galette de lentilles du belge Lima, riche en fibres et en protéines (22%), est adaptée à l’alimentation des vegans, tout comme les innovantes galettes de maïs d’Altiplans. Associées à du quinoa et des légumineuses, elles sont labellisées Vegan Society. Avec seulement 22 kcal/galette, elles représentent un en-cas sain.

 

La Vegan Society

La Vegan Society a été fondée en 1944 par le britannique Donald Watson. Pour lui, « le véganisme est la doctrine selon laquelle les êtres humains doivent vivre sans exploiter les animaux », pour des raisons morales et de santé. Il imagine alors le terme Vegan, prenant les premières et dernières lettres de « vegetarian ».

Le logo Vegan® certifie que le produit est conforme aux exigences de la Vegan Society, et ne contient aucun produit, sous-produit ou dérivé d’origine animale. Bien évidemment, aucun test sur animaux n’est effectué.

 

Vegan, mais pas sans gourmandise !

Les cookies avoine noisettes et chocolat bio et sans gluten d’ABCD Nutrition associent noisettes pralinées et pépites de chocolat fondantes. Elles sont riches en flocons d’avoine pour un maximum de saveurs.

Baramel a concocté de nouveaux cookies au sarrazin et pépites de chocolat, vegan et sans gluten. Disponibles en vrac ! De leur côté, les Boudines, basées en Belgique, ont élaboré de nouveaux biscuits amande/framboise (recette sans gluten, lait ni œuf).

Quoi de plus sain qu’une pâte à tartiner composée de deux ingrédients ? Noisettes grillées et pépites de chocolat 60% de cacao. Go Nuts propose ainsi une alternative sans matières grasses ajoutées et sans lactose aux pâtes à tartiner conventionnelles. La confiture de la Maison du coco adopte la même stratégie : deux ingrédients (crème de coco bio et caramel). Son pouvoir glycémiant est faible. Quant à la pâte à tartiner Hoope, elle intègre de la spiruline. Résultat : 35% de sucre en moins, plus de protéines et une richesse naturelle en vitamines et minéraux grâce à la micro-algue.

 

Pour remplacer le sucre dans les préparations culinaires, Kinako d’Aromandise est un condiment à base de soja torréfié. Riche en protéines, sans sucre ajouté, il apporte un délicieux goût de noisette ou cacahuètes grillées. Il peut aussi s’utiliser dans la cuisine salée.

Et pour fabriquer des boules d’énergie sportives, Mondial Uberti’s a réalisé des préparations healthy à base d’oléagineux et de fruits séchés. Sans sucres ajoutés !

 

Le frais se tourne vers le végétal

Du hâché végétal au curry et au coco, c’est la recette de Tossolia. Ce hâché est élaboré avec du tofu et des protéines végétales, accompagné de curry et de lait de coco. Une alternative saine pour les végétariens, végétaliens, flexitariens et vegans !

Morice a su développer des recettes à base de riz de Camargue, comme la glace végétale à base de crème de riz. Crémeuse mais peu grasse !

Un dessert sans aucun des 14 allergènes les plus connus et sans gluten ? C’est le pari de la Veggine tarte au citron (société TADH), composé d’une verrine pâtissière à la crème de citron, éclats de crumble et meringue italienne. Elle a d’ailleurs remporté le Trophée Natexpo Argent dans la catégorie Produits frais !

 

Les conférences expliquent le véganisme

Atelier cuisine : le véganisme par Fabien Borgel

Les chefs exprimeront tout leur talent lors des ateliers cuisine, ouverts sur les allées du salon. Créateurs de plats authentiques et savoureux, ils sont les artistes des saveurs, notamment à partir de nouveaux ingrédients présentés sur le salon. Fabien Borgel, chef du restaurant 42 degrés, qui propose une cuisine crue et vegan, saura révéler les saveurs du véganisme !

Le vegan sera aussi présent via les conférences de Natexpo, comme sur le forum Natexbio. Permettant de faire un point sur différentes thématiques du marché de la bio, comme la nutrition et les tendances vegan. Ainsi le mardi 22 octobre, de 14 à 15h, Hélène Modrejewski, fondatrice de Vegan France Interpro, et Florence Dusseaux, y présenteront le marché vegan.

Partenaire du salon, Vegan France Interpro est une association française pour la promotion et le développement économique des alternatives vegans. Elle regroupe plus de 120 sociétés françaises adhérentes. Alliant une mission de représentation et de promotion, Vegan France Interpro crée des liens entre les professionnels et permet d’accroître leur visibilité.

Le vegan sera aussi abordé au Forum des Bio-tendances, organisé en partenariat avec Bio-Linéaires. Ces mini-conférences, organisés par échanges entre professionnels, aborderont les tendances de consommation émergente dont fait partie le véganisme.

Défiler vers le haut

 

 

Share via
Copy link
Mentions légales et données personnelles