Fondatrice et directrice de l’entreprise “Le Bonheur est dans le pot”

le-bonheur-est-dans-le-pot

“Le bonheur est dans le pot” fête ses 10 ans.

D’où venez-vous ? 

K.M: Née en plein Gers au cœur des vallons du Sud-Ouest, je suis sensibilisée dès le plus jeune âge par mon grand-père sur les bienfaits d’une alimentation santé. Je partage très tôt la passion du jardinage avec ce dernier qui cultive fruits, légumes et fleurs à merveille. Dès l’adolescence j’éprouve le besoin de changer radicalement mon alimentation, devient végétarienne et découvre alors des nouvelles saveurs et une autre façon de cuisiner.

Votre inspiration des recettes du monde vous vient de vos nombreux voyages ?

K.M: Jeune adulte, je pars à la conquête de l’Amérique du Sud plus d’un an avec mon époux, lui-même consommateur de produits bios. S’offrent alors à nous les traditions culinaires et le partage du savoir-faire d’une cuisine colorée et savoureuse. Très vite l’aventure continue en famille puisque Reggan et Manuel, nos 2 aînés, sont arrivés et nous partons pour un voyage de 3 ans à travers l’Europe du Sud (Italie, Grèce) et le Proche Orient (Turquie, Syrie, Israël, Egypte). Notre 3ème enfant Elyse naîtra en Jordanie, puis nous poursuivrons notre périple à travers l’Afrique jusqu’au Cap de Bonne Espérance. Magnifique épopée faite d’échanges et de rencontres où la passion de la cuisine sera une véritable révélation et le ciment de notre couple. C’est en effet à cette époque que se forgera l’envie commune et l’idée définitive de poursuivre l’aventure en France en créant Le Bonheur est dans le pot, nom inspiré par la douceur de vivre du Gers.

L’entreprise a commencé avec surtout beaucoup de passion. Comment en êtes-vous arrivés à fêter votre 10ème anniversaire dans un site de production tout neuf ?

K.M: C’est avec très peu de moyens que nous créons l’entreprise en 2001, en élaborant des recettes originales que nous commercialisons dans le Sud-Ouest pour commencer. Des recettes santé basées sur la richesse et l’équilibre de l’association des céréales, des légumineuses et des légumes comme notre Riz, lentilles et carottes. Puis les marchés s’ouvrent sur les grandes villes et nous déménageons sur Toulouse en 2003. La gamme de produits s’étoffe avec des soupes riches et variées (Soupe de pois cassé petits légumes, Soupe des Indes..), une gamme de ravioli avec des recettes uniques comme les Ravioli Chèvre et miel, des sauces tomates sans sucre ajouté. Mais surtout nous excellons à cuisiner les légumes dans des recettes exotiques (Tajines, Légumes pour couscous, Légumes indienne…) ou méridionales (Pois cassés, Ratatouille…). C’est une cuisine saine « comme à la maison » mais inventive,  sans épaississants, sans farine.

Peu à peu l’équipe du Bonheur est dans le pot s’élargit, se structure en cuisine, au service administratif et aux expéditions. En 2010, nous décidons d’investir sur un outil neuf mieux adapté à notre développement. Le nouveau site de fabrication situé à Revel (Haute Garonne), au cœur de la Biovallée du Lauragais, est terminé en avril 2011 pour les 10 ans de la société.

2011 marque également une année d’innovation ?

K.M: Depuis la création en 2001, la gamme de produits  s’est considérablement enrichie avec plus de cent recettes proposées. En 2011, le Bonheur est dans le pot met au point une nouvelle gamme de plats cuisinés traiteur vendue au rayon frais (Moussaka au tofu, Risotto de légumes au parmesan…).

Comment voyez-vous l’avenir ?
 

K.M: Avec confiance, autant pour notre société que pour notre circuit de distribution spécialisé. Nous fêtons cette année 10 ans d’une aventure riche en expériences et en partages.  L’unité de fabrication compte une vingtaine de personnes et sera bientôt rejointe par les aînés de nos 6 enfants qui étudient dans ce but.

Share via
Copy link